Tomber Enceinte

Comment tomber enceinte rapidement et naturellement ?

ATELIER VIDEO GRATUIT: Inscrivez-vous pour découvrir les 4 erreurs qui vous empêchent de tomber enceinte naturellement (l'erreur 2 va vous surprendre).

Vous êtes complètement désespérée car vous n'arrivez pas à tomber enceinte naturellement ?

Alors vous êtes au bon endroit car vous allez bientôt découvrir tous les secrets pour favoriser rapidement les bonnes circonstances pour tomber enceinte et avoir un bébé en pleine forme.

Cathy Maillot

Je suis Cathy MAILLOT, ostéopathe et coach depuis plusieurs années, spécialisée dans l’accompagnement des femmes, que ce soit avant, pendant ou après leur grossesse.

A travers ma pratique quotidienne de l’ostéopathie, j’ai pu conseiller et aider des centaines de femmes qui avaient des problèmes à procréer, des femmes en difficulté qui avaient tout simplement misé sur des solutions médicalisées pour tomber enceinte et qui avaient tout bonnement oublié l’essence même de la procréation.

Si cela fait des mois que vous essayez de tomber enceinte, mais que rien n’y fait ?

Si vous êtes véritablement désespérée à l’idée d’avoir enfin votre enfant ?

Si vous avez l’impression que tout le monde autour de vous y arrive, sauf vous ?

si vous avez l’impression que vous avez un problème d'infertilité, que tout vient de vous et que rien absolument rien ne fonctionne avec vous ?

C'est que vous n’avez certainement pas encore découvert la solution naturelle qui a fonctionné pour des centaines de femmes infertiles qui avaient des difficultés à concevoir un enfant, mais qui sont à l’heure d’aujourd’hui des mamans comblées !

Si vous faites partie de ces femmes désespérées qui souhaitent avoir un enfant rapidement, de ces femmes qui ont tout essayé ou presque pour tomber enceinte facilement, suivez mon atelier vidéo gratuit pour découvrir les 4 erreurs que font toutes les femmes et qui les empêchent littéralement de tomber enceinte facilement et naturellement.

Vous pouvez donc dès à présent découvrir notre atelier vidéo gratuit ou continuer à lire notre guide complet sur cette page !

Qu’est-ce que l’infertilité féminine ?

L’infertilité correspond donc à une incapacité à concevoir un enfant naturellement après des mois et des mois d’essai infructueux (au minimum 12 mois).

Difficulté à tomber enceinte

A l’heure d’aujourd’hui les statistiques sont vraiment inquiétantes.

De plus en plus de couples ont des difficultés à concevoir un enfant naturellement et rapidement.

En effet d’après des études réalisées par l’INSERM (l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), les chiffres sont alarmants :

  • environ 50% des femmes ne tombent pas enceinte après 6 mois de rapports réguliers sans contraception
  • 15 à 25 % n’obtiennent pas une grossesse après 1 an
  • et entre 8 et 11% après 2 ans d’essai.
  • Ces chiffres font peur mais ne reflètent malheureusement pas la dimension physique, émotionnelle et psychologique qui affectent quotidiennement les couples qui n’arrivent pas à concevoir un enfant et qui sont donc catalogués de couples infertiles par la médecine classique.

    Les causes d’infertilité: pourquoi vous n'arrivez pas à avoir d'enfant ?

    Problèmes hormonaux :

    Pour l’infertilité féminine, on retrouve les problèmes hormonaux avec par exemple :

  • L’anovulation qui correspond à une anomalie dans la production, la maturation ou la libération d’un ovule par l’ovaire.
  • Ce phénomène de cycle anovulatoire est très fréquent chez les jeunes femmes ayant leurs premiers cycles de menstruation mais également chez les femmes en phase de préménopause.

    Parfois l’anovulation peut toucher les femmes suivant la période de leur vie en fonction du stress, de leur environnement, de leurs antécédents médicaux, etc, malgré une bonne santé apparente et des règles régulières.

  • L’insuffisance ovarienne qui signe la diminution du stock de follicules susceptibles de former des ovocytes matures (appelés aussi ovules), accompagnée la plupart du temps d’une mauvaise qualité ovocytaire.
  • Ce stock disponible dès la naissance de la femme, diminue naturellement plus ou moins vite au cours de leur vie et touche principalement les femmes de plus de 35 ans.

    C’est pour cela que l’insuffisance ovarienne est la première cause d’infertilité après 35 ans.

    Malheureusement dans certains cas, certaines femmes peuvent être assujetties à une insuffisance ovarienne précoce qui peut faire suite au syndrome de Turner (syndrome d’origine chromosomique qui touche exclusivement le fœtus féminin et qui provoque un défaut de croissance avec des femmes de petites tailles et des dysfonctionnements ovariens) ou aux traitements par radiothérapie ou chimiothérapie.

  • La phase lutéale courte: normalement la femme est régie par un cycle menstruel compris entre 23 et 35 jours.
  • Ce cycle composé de 3 phases : la phase folliculaire, la phase ovulatoire et la phase lutéale, permet au corps féminin de se préparer pour une éventuelle grossesse.

    Si la phase lutéale qui dure environ 14 jours, est plus courte ou inexistante, cela signifie que l’ovule fécondable est expulsé avant qu’il ne puisse s’implanter dans la paroi utérine.

    Autrement dit, la femme peut concevoir, mais il y a un défaut d’implantation de l’ovule fécondé.

  • Le Syndrome des Ovaires PolyKystiques (SOPK) qui correspond à la présence de nombreux petits kystes à l’intérieur des ovaires.
  • Leur présence est expliquée par un dérèglement hormonal qui entraîne à la fin un taux de testostérone trop élevée chez les femmes atteintes de ce syndrome.

    Outre l’irrégularité ou l’absence des menstruations, les femmes peuvent avoir une pilosité excessive, une facilité à la prise de poids quelle que soit l’alimentation, sans compter une prédisposition au diabète et à l’hypertension artérielle.

    Infertilité féminine

    Problèmes au niveau de l'utérus:

    Les difficultés à avoir un enfant peuvent aussi venir des problèmes au niveau de la sphère génitale, c’est-à-dire au niveau des trompes de Fallope et de l’utérus avec par exemple :

  • La chlamydiose lorsqu’elle n’est pas traitée peut entraîner une obstruction des trompes de Fallope.
  • La chlamydiose est Infection Sexuelle Transmissible silencieuse (IST) causée par une bactérie : la chlamydia trachomatis lors de rapports sexuels non protégés quelles que soient les pratiques.

    Lors de la contamination la bactérie se loge au niveau du col de l’utérus puis remonte au niveau de l’urètre et du rectum.

    La plupart du temps les personnes contaminées n’ont aucun symptôme.

    Cependant, des symptômes tels que brûlure lors de la miction, douleurs abdominales ou douleurs lors de rapports sexuels, pertes vaginales anormales et saignements en dehors des règles pour la femme, douleur des testicules et inflammation du rectum pour l’homme doivent donner suite à une visite chez le médecin pour effectuer un dépistage.

  • La sténose tubulaire bilatérale liée à une infection bactérienne, le plus souvent la bactérie chlamydiae (comme dans la chlamydiose) et provoque une diminution de la perméabilité des trompes de Fallope qui empêche le déplacement des spermatozoïdes vers l’ovule.
  • Les anomalies utérines diverses et variées qui peuvent aller de la malformation utérine ou de l’absence de l’utérus (syndrome de Rokitanski), à la formation de polypes (excroissances tumorales bénignes au niveau de l’endomètre utérin, c’est-à-dire au niveau de la muqueuse utérine ou au niveau de l’endocol qui est la muqueuse du col de l’utérus) ou de fibromes utérins ou myomes qui correspondent à des tumeurs bénignes pouvant être situés à trois endroits différents au niveau de la paroi de l’utérus.
  • Ces fibromes peuvent se former soit au niveau de la couche musculaire de la paroi utérine on parle alors de fibromes interstitiels, soit sous la muqueuse utérine qu’on nomme fibromes sous muqueux ou soit des fibromes qui poussent vers l’extérieur de l’utérus qu’on qualifie de fibromes sous séreux.

    L’endométriose est une pathologie qui fait de plus en plus de bruits dans le monde gynécologique ces dernières années.

    Elle se caractérise par l’apparition de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus.

    L’endométriose peut alors boucher les trompes de Fallope et donc empêcher les spermatozoïdes de féconder l’ovule.

    Dans certains cas, l’endométriose peut être totalement indolore et asymptomatique alors que dans d’autres cas, les femmes peuvent vivre un véritable enfer entre règles douloureuses, règles hémorragiques, douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie), lors de la miction ou encore lors de la défécation.

    Sans compter malheureusement que l’endométriose peut toucher également des organes qui ne sont pas dans la cavité génitale (exemples : foie, poumon, …).

    L'infertilité touche aussi les hommes !

    Pour les hommes infertiles, on retrouve principalement les causes d’infertilités suivantes :

  • L’insuffisance testiculaire qui correspond à une anomalie soit au niveau de la quantité de l’éjaculat soit de sa qualité.
  • En effet si le sperme n’est pas produit en quantité suffisante ou s’il est de mauvaise qualité (plutôt transparent qu’opaque), les spermatozoïdes ne pourront pas être suffisamment performant pour féconder l’ovule.

  • Les dysfonctions sexuelles qui dans les cas les plus fréquents sont caractérisés par des troubles de l’érection.
  • Dans d’autres cas, l’homme peut être incapable d’éjaculer: on parle alors d’anéjaculation.

    Ou l’homme peut être atteint d’éjaculation rétrograde.

    Cela correspond à un éjaculat qui remonte vers la vessie au lieu de sortir par la verge.

    Dans ces deux cas, la consultation chez un spécialiste permettra de trouver une solution afin de rectifier le problème d’éjaculation.

    Sans compter qu’il existe des causes qui sont communs aux femmes et aux hommes:

  • Les pathologies hypothalamo-hypophysaires qui touchent le complexe hypothalamus-hypophyse contenu dans le crâne et qui altère la production des hormones et empêchant donc l’ovulation et la production de spermatozoïdes.
  • Certains traitements lourds tels que la chimiothérapie.
  • Mais de récentes études ont montré également que certains antalgiques, antis histaminiques et anti reflux pouvaient altérer les capacités reproductrices.

  • Les facteurs environnementaux tels que la chaleur, les perturbateurs endocriniens, le tabagisme, les drogues, etc.
  • Les facteurs psychiques tels que le stress, la dépression, etc.
  • Le surpoids.
  • Ces causes si communes passent souvent au dernier plan et à qui on devrait pourtant accorder beaucoup plus d’importance.

    Malheureusement aujourd’hui, tout le système pousse inéluctablement les couples et plus particulièrement les femmes à se tourner vers des solutions médicalisées pour faciliter et permettre la conception d’un enfant.

    Quel traitement médical pour avoir un enfant rapidement ?

    Après avoir eu de nombreux rapports sexuels non fécondants, le système actuel pousse les couples à entrer dans la spirale infernale médicalisée en commençant par une batterie de tests avant d’intégrer le processus classique de procréation médicalement assistée (PMA).

    Comment tomber enceinte et avoir un enfant ?

    Dans un premier temps, la première « fausse » solution est souvent la stimulation ovarienne simple c’est-à-dire médicamenteuse (traitement hormonal) dans le cas par exemple des femmes souffrant de troubles de l’ovulation (dysovulation ou anovulation), du SOPK...

    Puis la FIV (Fécondation In Vitro) peut être proposé dans le cas par exemple des femmes qui ont des dysfonctions au niveau des trompes de Fallope là où a normalement lieu la fécondation naturelle.

    Ou l’Insémination artificielle qui peut être proposée aux femmes ayant des problèmes de glaire cervicale au niveau du col de l’utérus.

    Mais aussi si leur compagnon ont un éjaculat insuffisant ou peu performant.

    Ainsi qu’après de nombreuses stimulations ovariennes infructueuses.

    Et dans les cas extrêmes où absolument rien ne fonctionne, l’adoption est la dernière solution proposée aux couples qui n’arrivent pas à concevoir un enfant.

    Néanmoins les protocoles médicalisés ne sont pas sans risque et l’on retrouve souvent certains des effets indésirables suivant :

  • Fatigue, malaises, étourdissements, bouffées de chaleur
  • Douleurs abdominales, torsions ovariennes
  • Fièvre
  • Nausées, vomissements, diarrhées
  • Grossesse multiple et hyperstimulation ovarienne
  • Dans certains cas plus graves, déshydratation, difficulté respiratoire, accumulation de liquide dans l’abdomen.
  • Les conséquences de l'infertilité féminine:

    Alors oui, ces traitements médicaux sont ceux qui sont conseillées habituellement aux couples qui ont des difficultés à concevoir un enfant.

    Et au-delà des effets indésirables sur le corps.

    Il est très fréquent d’omettre de parler du côté psychologique, émotionnel aussi bien chez la femme que chez l’homme.

    En effet, on peut noter très souvent :

  • Une perte de confiance en soi avec parfois des troubles psychologiques plus poussés tels que l’anxiété, la dépression
  • Des troubles de l’humeur, du sommeil, de la concentration
  • Des problèmes de couple (disputes, tensions, culpabilité
  • Une angoisse à l’idée de ne pas avoir de descendance.
  • Sans compter le côté financier, qui soit dit en passant n’est pas négligeable.

    Aujourd’hui un couple qui est « in fertile » dépense en moyenne 5000€ par PMA sans assurance que la première tentative va fonctionner et sans tenir compte des arrêts de travail liés aux différentes interventions.

    Alors certes, jusqu’à 4 tentatives peuvent être remboursées par la sécurité sociale suivant certaines conditions (moins de 43 ans, en fonction de l’état de santé, en fonction de la nature du couple).

    Mais est-ce qu’un organisme rembourse le temps perdu, ou les conséquences émotionnels et psychologiques qui peuvent toucher les couples concernés par ces divers protocoles médicalisés.

    N’est-il pas temps aujourd’hui de voir les choses autrement, sous un angle complétement différent ?

    A l’heure où les mentalités commencent à évoluer avec le « green », le « bio », le « naturel », le « fait maison ».

    N’est-il pas temps de faire évoluer la conception d’un enfant et de dire tout simplement NON à ces protocoles invasifs ?

    C’est justement à partir de ce constat alarmant que j’ai décidé de mettre en place un protocole naturel et sans danger afin d’aider les couples et plus particulièrement les femmes à tomber enceinte naturellement et facilement.

    Mais avant d’en parler plus longuement, voyons d’abord quelles sont les alternatives naturelles qui existent déjà !

    Comment tomber enceinte facilement ? Les solutions naturelles :

    Une grossesse ce n’est pas quelque chose d’anodin et il faut forcément s’y préparer.

    Parmi les conseils naturels en vogue, voilà ceux que vous pourrez retrouver le plus facilement sur internet.

    Entre les « astuces » de grand-mère concernant la bonne position à avoir pendant les rapports sexuels, la position du poirier juste après (éviterait de perdre une partie de l’éjaculat), une fréquence régulière de rapports, des orgasmes (favoriserait le déplacement des spermatozoides jusqu’à l’ovule), observer la position de la lune (la pleine lune favoriserait l’ovulation), sans compter les techniques de relaxation, méditation, yoga.

    Il y en a pour tout le monde et pour tous les goûts.

    Seulement voilà si effectivement certaines méthodes naturelles citées ont des effets indéniables (encore faut-il bien les pratiquer…), d’autres sont plus controversées !

    C’est pour cela que j’ai décidé de regrouper les méthodes qui fonctionnent véritablement et les choses que vous devez absolument savoir pour concevoir un enfant rapidement et naturellement.

    Notre solution pour tomber enceinte rapidement et naturellement

    Ce protocole que j’ai créé à partir de mon expérience en tant qu’ostéopathe après avoir reçu des centaines et des centaines de femmes à mon cabinet qui avaient des difficultés à tomber enceinte, à force d’être confronté à leur souffrance évidente, j’ai établi un protocole naturel et simple à appliquer au quotidien pour favoriser une grossesse naturelle et rapide.

    Dans cette formation divisée en 28 modules que vous recevrez chaque jour pendant 28 jours, vous trouverez toutes les clés nécessaires pour concevoir un enfant.

    Nous aborderons tous les domaines de votre vie aussi bien le côté physique, le côté émotionnel, l’alimentation, la vie de couple...

    Bref votre vie sera revue d’un point de vue holistique c’est-à-dire de manière globale pour vous mettre toutes les chances de votre côté pour tomber enceinte naturellement et facilement.

    Comment réduire votre stress ?

    Comme vous le découvrirez, toutes les femmes qui ont une difficulté à concevoir un enfant sont toutes stressées et anxieuses.

    La première étape est d'apprendre à mieux gérer son stress comme vous allez le découvrir dans ma formation sur la procréation.

    La vérité sur la pilule.

    La pilule, comme contraceptif ou pour réguler votre profil hormonal, peut avoir des effets négatifs sur votre capacité à concevoir un bébé.

    Découvrez les solutions à mettre en place pour détoxifier votre corps et votre foie de toutes ces toxines médicamenteuses.

    Combien de rapports sexuels pour tomber enceinte?

    Les femmes se posent énormément de questions sur leur sexualité: à quel moment faire l'amour, combien de rapports, comment garder le sperme, connaitre sa période d'ovulation, quelle est la meilleure position, mais vous découvrirez la vérité sur la sexualité parfaite et optimale pour avoir un enfant.

    Vous êtes loin de vous imaginer la vérité sur le sujet !

    Avoir un enfant une deuxième fois !

    La première fois, tout c'est peut-être bien passée, mais vous avez du mal à avoir un deuxième enfant, pourquoi ?

    Et bien, vous découvrirez que le stress pour jouer énormément sur vos hormones et votre capacité à procréer.

    Problème psychologiques ?

    Anxiété, dépression, déprime et même stress au travail, tous ces problèmes psychologiques vont influencer votre fertilité.

    Si vous voulez tomber enceinte rapidement et facilement, alors vous allez devoir éliminer la plus grosse difficulté à procréer: réduire le stress.

    Et oui, voilà votre véritable mission : diminuer votre anxiété pour pouvoir concevoir un enfant sain et serein.

    En conclusion, vous êtes sur le bon site pour découvrir les secrets pour devenir une maman heureuse.

    Inscrivez-vous à mon atelier vidéo gratuit pour ensuite découvrir ma formation complète pour tomber enceinte naturellement.

    A tout de suite !

    Difficulté à concevoir un bébé naturellement: que faire?

    De nombreux cas d’infertilité conduisent au stress, à l’angoisse et parfois même au désespoir. De nombreuses femmes finissent par se dire: « je n’arrive pas à tomber enceinte, ma vie est finie ». Détrompez-vous, car il existe…

    Désir de grossesse: que faire pour se préparer?

    Ça y est, malgré pour certaines une peur de devenir maman, vous vous êtes finalement décidée à concevoir un enfant! Alors maintenant que la décision est prise, sachez qu’une bonne préparation est nécessaire pour concevoir…

    Désir de grossesse: faut-il arrêter complètement l’alcool?

    En France, 6.000 bébés par an naissent avec le syndrome d’alcoolisation fœtale. Syndrome qui met en danger le bon développement du fœtus. C’est la raison principale pour laquelle, les médecins recommandent l’arrêt définitif de l’alcool…

    Infertilité inexpliquée: l’insémination comme solution?

    Face à l’infertilité qui ne peut parfois pas être médicalement expliquée, de nombreux couples se sentent désarmés. Parfois même le stress et l’angoisse de ne jamais devenir parents peuvent perturber leur bien-être et leur bon…

    Infertilité masculine : quelles solutions naturelles ?

    L’infertilité peut aussi bien concerner l’homme que la femme et malheureusement dans certains cas, ce problème peut toucher les deux à la fois. Ce phénomène touche tristement un nombre considérable de couples aujourd’hui dans le…

    Désir de grossesse : la solution homéopathie ?

    Alors que certaines femmes tombent enceintes très facilement sans même le vouloir, d’autres désirent tant devenir mamans, mais n’arrivent pourtant pas à concevoir un enfant sans peine. Elles multiplient alors les tentatives, mais sans aucun…

    Comment tomber enceinte facilement avec un cycle irrégulier?

    Pour tomber enceinte, il faut qu’il y ait obligatoirement une rencontre entre l’ovule et un spermatozoïde. Voilà pourquoi, il est toujours davantage conseillé de faire l’amour pendant la période d’ovulation puisque c’est le moment où…