Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Atelier vidéo gratuit ▶ Tomber enceinte naturellement

Le poids exerce une certaine influence sur la fertilité.

En effet, être en surpoids avant la grossesse peut par exemple provoquer un déséquilibre hormonal et perturber la régularité des cycles menstruels.

Heureusement, il existe aujourd'hui un bon nombre de solutions qui pourront vous aider à pallier le problème de surpoids tout comme l’infertilité si vous êtes dans ce cas.

Le surpoids peut-il entraîner des difficultés à tomber enceinte ?

Quelles sont les relations entre le surpoids et l’infertilité ?

Généralement, les femmes en surpoids enregistrent un cycle menstruel très irrégulier.

La raison en est que les cellules adipeuses responsables de la production d’œstrogènes sont de trop et bloquent l’ovulation.

Il se peut même que l’ovulation n’ait plus lieu durant un long moment.

Ce qui provoque alors sans équivoque des difficultés à tomber enceinte.

Et même si vous avez un cycle menstruel régulier, mais que vous êtes en surpoids, il est fort possible que vous ayez du mal à procréer.

Malheureusement, le surpoids avant la grossesse est très souvent en étroite liaison avec de nombreux problèmes hormonaux ou endocriniens.

Ces derniers sont généralement la cause du syndrome des ovaires polykystiques, de la résistance à l’insuline ou encore de la testostérone excédentaire.

Est-ce que le surpoids est une entrave aux traitements contre l’infertilité ?

De plus, sachez que le surpoids réduit presque à néant le taux de réussite de divers traitements contre l’infertilité.

Mais si la femme met en place des actions au quotidien pour améliorer son alimentation et atteindre au fur et à mesure le poids idéal pour la conception, elle peut rétablir le fonctionnement quasi "normal" de son organisme.

Ainsi, elle augmentera considérablement ses chances de procréer et d’avoir son propre enfant.

Une fois enceintes, les femmes en surpoids ont également un risque plus élevé de fausses-couches et de malformations congénitales par rapport aux autres femmes qui ont un IMC normal.

Sans parler également des risques de diabète gestationnel ou de prééclampsie ( qui correspond à une hypertension artérielle associée à une présence excessive de protéines dans les urines) en cas de prise de poids trop élevée durant cette période.

Y-a-il un poids idéal pour tomber enceinte dans les bonnes conditions ?

Vous n’avez pas besoin d’avoir une taille de mannequin ou être très maigre pour pouvoir tomber facilement enceinte.

Il existe des femmes où même dans des cas d'obésité, certaines femmes arrivent à concevoir naturellement.

Mais les études et les statistiques démontrent que les femmes qui ont un IMC ( calcul IMC = poids divisé par la taille au carré) en dessous de 19 et supérieur à 24 peuvent avoir des difficultés à tomber enceinte.


Toutefois, peu importe votre poids ou votre IMC, il est important de préciser qu’il existe de nombreuses méthodes qui pourront vous aider à tomber enceinte. Vous pourrez trouver quelques-unes dans cet atelier vidéo gratuit. Le but est d'accroître votre chance de procréer, quels que soient votre condition physique et le problème dont vous souffrez.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Inscrivez-vous pour découvrir les 4 erreurs qui vous empêchent de tomber enceinte naturellement (l'erreur 2 va vous surprendre).

Lire aussi :

L'article précédent : Tocophobie : comment surmonter sa peur de tomber enceinte ?

L'article suivant : Endométriose et grossesse naturelle spontanée, est-ce possible ?