Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Atelier vidéo gratuit ▶ Tomber enceinte naturellement

Problème d'ovulation est assez rare et pourtant il touche plusieurs femmes, l’anovulation elle fait partie des causes fréquentes d’infertilité chez la femme.

Selon la cause, que ce soit des difficultés à ovuler ou que ce soit l'absence d’ovulation, il existe tout de même des solutions qui permettent d’y remédier.

Problème ou absence d’ovulation : que faire ?

Qu’est-ce que l’anovulation ?

L’anovulation ou l’absence d’ovulation est l’incapacité de l’ovaire à produire un ovocyte fécondable durant un cycle menstruel.

Pour un petit rappel, l’ovocyte est produit par l’ovaire à la première phase du cycle.

Au terme de cette 1ère phase donc de la phase folliculaire, le follicule ovarien arrive à maturité et libère un ovocyte dans la trompe.

Celui-ci reste alors fécondable par un spermatozoïde pendant 24 heures.

L’anovulation survient lorsqu’il n’y a tout simplement pas d’ovocyte qui se forme.

Or, il est évident que sans ovocyte, il ne peut avoir lieu de fécondation, donc la femme ne pourra pas tomber enceinte.

Ce trouble peut être temporaire ou malheureusement définitif chez la femme.

Quelles sont les causes d’une anovulation ?

Les causes d’une anovulation ou d’un problème d’ovulation sont nombreuses.

Cela peut survenir après l'arrêt de la contraception.

Le cycle menstruel peut alors prendre un peu de temps avant de se rétablir régulièrement.

Cela peut aussi être causé par le syndrome des ovaires polykistiques, mais aussi l’hyperprolactinémie (la production excessive de prolactine, hormone qui stimule la lactation, en dehors de la grossesse ou de l’allaitement).

Certaines maladies comme le diabète, l’insuffisance rénale sont aussi en cause.

Par ailleurs, il y a aussi le syndrome de la ménopause précoce, qui est irrémédiable et qui annule tout espoir d'une éventuelle grossesse.

Comment traiter les problèmes d’ovulation ?

Lorsque la femme connait des problèmes d’ovulation ou une absence totale d’ovulation, le médecin lui proscrit généralement des traitements hormonaux qui visent à rétablir un fonctionnement plus ou moins équilibré du système hormonal.

Ce traitement se traduit peut être par : une stimulation ovarienne par injection de gonadotrophines de synthèse qui consiste à faire mûrir le follicule ovarien et à libérer un ovocyte fécondable.

En outre, si la femme souffre d’hyperprolactinémie, le médecin va lui prescrire un traitement médical à base d'inhibiteurs de prolactine pour avoir un taux normal de cette hormone dans le sang.

En cas de ménopause précoce, qui souligne l’arrêt définitif de l’ovulation, seul le don d’ovocyte est le seul moyen pour avoir un bébé.

Il est aussi possible que le médecin recommande un régime alimentaire spécifique ou une activité physique pour perdre du poids et ainsi rétablir l’ovulation.


Si vous souhaitez avoir des conseils sur les méthodes et les techniques pour tomber enceinte, n’hésitez pas à consulter l’atelier gratuit en vidéo. Il propose des conseils simples, mais efficaces pour traiter les problèmes empêchant la grossesse, comme les problèmes d’ovulation.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Inscrivez-vous pour découvrir les 4 erreurs qui vous empêchent de tomber enceinte naturellement (l'erreur 2 va vous surprendre).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment tomber enceinte facilement après une fausse couche ?

L'article suivant : Grossesse tardive naturelle après 40 ans : oui c’est possible !