Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Atelier vidéo gratuit ▶ Tomber enceinte naturellement

L’endométriose est une maladie complexe touchant les femmes quelque soit leur âge mais qui est malheureusement le plus souvent déceler lorsqu'elles sont en âge de procréer.

Dans le cas d’un retard d’identification et de traitement, l’infertilité de la femme peut en être la conséquence.

Alors comment repérer ou identifier cette maladie suffisamment tôt ?

Est-il possible de tomber enceinte naturellement sans recourir aux méthodes de fécondation in vitro ou à des interventions chirurgicales?

C'est donc ce que vous allez découvrir au travers de cet article.

Endométriose et grossesse naturelle spontanée, est-ce possible ?

Quelles sont les origines de l’endométriose ?

L’endomètre est un tissu tapissant la cavité utérine.

Au cours du cycle menstruel, sous l’effet des hormones, l’endomètre prend une forme de plus en plus épaisse, en vue d’une fécondation potentielle et donc d'une éventuelle grossesse.

Mais quand la fécondation n’a pas eu lieu, le tissu se désagrège et est évacué lors des menstruations.

Chez une femme atteinte de l’endométriose, les cellules vont se déplacer en dehors de l’utérus (monter vers les trompes, les ovaires, les reins…) ou descendre vers la vessie, ou encore se diriger vers le rectum.

Du coup, l’endomètre va agir dans d’autres organes comme s’il était dans l’utérus : sauf qu'il n’y a alors pas d’évacuation, des lésions et des kystes ovariens se forment dans les organes colonisés et peuvent provoquer des crampes et donc de nombreuses douleurs chez la patiente atteinte.

Quels sont les signes permettant de poser le diagnostic d’endométriose ?

Les douleurs qui alarment souvent sont les crampes aigües qui se manifestent avant et pendant les règles.

Mais elles peuvent aussi se manifester pendant ou après les rapports sexuels.

En effet, les douleurs peuvent être ressenties sur d’autres parties du corps.

L’endométriose peut de ce fait se manifester par une irrégularité des menstruations, des nausées, des vomissements…

Ces manifestations doivent alerter le sujet, car l’endométriose aurait des impacts négatifs sur la capacité de procréation de la femme, d’une part et d’autre part, l’infertilité en serait un signe.

Ainsi, dans le cas d’une difficulté à concevoir, ou si les signes cités ci-dessus persistent, la consultation chez un gynécologue s’impose.

Une échographie, une IRM ou un scanner sont les examens médicaux à suivre, sans mettre de côté une enquête approfondie du sujet afin d'établir un diagnostic et permettre la localisation des lésions causées par l'éventuelle migration du tissu vers d’autres organes.

Est-il possible de tomber enceinte naturellement malgré une endométriose ?

Oui c’est possible !

En effet, de nombreuses femmes atteintes de l’endométriose tombent enceintes.

Et elles ne sont pas toutes concernées par l’infertilité.

Car dans le cas où l'endométriose est légère (alerté et traité à temps) il y a de fortes probabilités de tomber enceinte avec des trompes de Fallope non bloquées et une ovulation normale.

Mais il est évidemment nécessaire pour la femme de préserver ses trompes et l’utérus pour une éventuelle grossesse naturelle et spontanée.

Chaque cas d’endométriose est propre à chaque femme, aucune comparaison ne peut être faite, mais malgré l'unicité de chaque femme, dans les généralités, ils résultent des points communs de manifestations et de symptômes.


De multiples conseils pourront aider les femmes désireuses de tomber enceintes rapidement et naturellement. Découvrez-les dans cet atelier vidéo gratuit. N’hésitez pas à le suivre si vous rêvez d’avoir un enfant.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Inscrivez-vous pour découvrir les 4 erreurs qui vous empêchent de tomber enceinte naturellement (l'erreur 2 va vous surprendre).

Lire aussi :

L'article précédent : Le surpoids peut-il entraîner des difficultés à tomber enceinte ?

L'article suivant : Infertilité masculine : quelles solutions naturelles ?