Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Atelier vidéo gratuit ▶ Tomber enceinte naturellement

De nos jours, beaucoup de femmes, ayant des difficultés à tomber enceinte ont recours à la procréation par Fécondation In Vitro (FIV).

Si la méthode permet de palier aux problèmes d’infertilité, on ne sait pas vraiment si elle marche à tous les coups.

Quelles sont donc les réelles chances de succès de cette méthode de procréation médicalisée ?

FIV:Quel est le taux de réussite?

Qu’est ce que la FIV ?

La fécondation in vitro est connue comme une méthode de procréation médicalement assistée.

Il s’agit plus concrètement de reproduire en laboratoire le processus de fonctionnement naturel de la fécondation de l’ovule par un spermatozoïde et le développement d’un embryon.

La méthode consiste donc à injecter des médicaments chez la femme dans le but de stimuler son activité ovarienne.

Ensuite, il y a ponction folliculaire le surlendemain de l'injection pour prélever les ovocytes qui seront examinés avant toute mise en contact avec les spermatozoïdes.

Ainsi, lors de la FIV, l’ovocyte et le spermatozoïde se rencontrent dans une éprouvette.

Les embryons sont ensuite inséminés dans l'utérus de la femme entre 48 à 72 heures après la fécondation.

Quel est le "vrai" taux de réussite d’une FIV ?

En général, le taux de réussite d’une FIV est de 25 à 28% par cycle.

Tous les embryons inséminés n’engendrent pas automatiquement un fœtus.

Une femme peut avoir recours 4 à 6 fois à la fécondation in vitro au cours de sa vie, le taux de réussite se renouvelle à chaque fois, mais ne s’additionne pas.

Après 4 tentatives, le taux de grossesse est d’environ 60%.

Le taux de réussite est d'ailleurs 20% plus supérieur avec trois embryons implantés qu’un seul.

Par ailleurs, environ 75% des grossesses issues de la Fécondation In Vitro donnent lieu à des naissances, dont 22% sont gémellaires.

Mais si l'on en croit les statistiques de l’Agence de Biomédecine, finalement environ 1,5 à 2,7% des naissances par an sont obtenues par une FIV.

Quels sont les facteurs déterminants de la réussite d’une FIV?

Le taux de réussite d’une FIV peut accroître ou diminuer en fonction de plusieurs paramètres dont les plus importants sont l’âge et la réaction de la femme aux traitements.

Le taux de grossesse est de 25% à moins de 35 ans, 12% à plus de 38 ans, 9% à 40 ans et 5% après 42 ans.

La qualité du sperme et de l’ovule sont aussi déterminants.

Le potentiel de fécondité dépend donc le plus souvent la qualité du sperme chez l'homme, de la qualité de l’ovule ou de l’état de santé en général de la femme.

Alors si vous souhaitez avoir des conseils gratuits sur la fertilité ou sur les façons de tomber enceinte plus facilement, consultez cet atelier vidéo gratuit. Elle vous délivre des astuces d’une efficacité prouvée.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Inscrivez-vous pour découvrir les 4 erreurs qui vous empêchent de tomber enceinte naturellement (l'erreur 2 va vous surprendre).

Lire aussi :

L'article précédent : Est-il possible de tomber enceinte sans pénétration?

L'article suivant : Quels sont les risques de la Fécondation In Vitro (FIV) ?