Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Atelier vidéo gratuit ▶ Tomber enceinte naturellement

Certaines personnes ont du mal à retomber enceintes après une première grossesse ou après un premier accouchement.

Que ce soit à cause de l’âge, des hormones ou sans sources exactes, il existe de nombreuses solutions pour tomber enceinte une deuxième ou une troisième fois dans les meilleures et plus facilement.

Je n'arrive pas à tomber enceinte une deuxième (ou troisième) fois ?

L’infertilité secondaire : qu'est ce que c'est ?

L'infertilité secondaire est un fait qui peut arriver à un couple sur dix qui a pourtant déjà eu un ou plusieurs enfants et qui n’arrive plus à en avoir.

Ce type de problème d’infertilité peut toucher aussi bien les hommes que les femmes.

Généralement, le phénomène peut dériver de plusieurs facteurs différents.

Dans le cas par exemple, où aucune grossesse n’arrive au bout de douze mois de rapports réguliers non protégés avec le même partenaire, l’infertilité doit être envisagée et la situation requiert l’avis d’un spécialiste.

Dans le cas des femmes qui ont plus de 35 ans, ce délai est ramené à six mois de rapports réguliers non protégés.

Quelles sont les causes de l’infertilité secondaire chez l’homme ?

Chez l’homme, l’infertilité secondaire peut résulter de nombreux facteurs.

On distingue par exemple l’infection génitale, le cas de traumatisme testiculaire, l’impossibilité d’éjaculer ou l’éjaculation rétrograde (évacuation du sperme vers la vessie) à cause du diabète ou à cause d'un dysfonctionement, la lésion de la moelle épinière ou encore une chirurgie de la prostate et de l’abdomen.

Mais elle peut aussi résulter d’un simple trouble de l’érection, d’une faible production de spermatozoïde, de l’obésité ou encore de la consommation excessive d’alcool, de tabac ou de drogues.

Quelles sont les causes de l’infertilité secondaire chez la femme ?

Une femme peut avoir du mal à tomber enceinte une deuxième ou une troisième fois si elle présente des troubles hormonaux, souffre d’une anovulation ou d'absence d’ovulation à cause du stress, un amaigrissement excessif ou au contraire une prise de poids importante.

Il se peut également qu’elle présente des lésions au niveau de la trompe de Fallope ou encore des anomalies au niveau du col de l’utérus.

Mais ce problème d'infertilité peut aussi venir du syndromes des ovaires polykystiques.

Toutes ces causes sont alors en faveur de l’infertilité secondaire chez la femme.

Quelles sont les solutions possibles pour y remédier ?

La meilleure solution médicale proposée à ce jour pour remédier à l’infertilité secondaire reste la consultation à la clinique et un suivi minutieux de la situation avec un spécialiste.

En effet, avec le recul de l’âge de la première grossesse, la deuxième peut être envisagée encore plus tardivement (estimée à au moins 3 ans après le premier enfant chez 78% des parents ayant un enfant).

Ce qui peut maximiser encore les risques de l’infertilité mais aussi les risques de complication lors de la grossesse.

De nombreuses solutions naturelles existent également pour vaincre l'infertilité secondaire.

Le tout étant de faire un bilan de la situation au préalable et de mettre en place un plan d'action à appliquer au quotidien pour favoriser les chances de procréer dans les bonnes conditions.


Alors si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez visualiser ces vidéos gratuites qui vous suggèrent des conseils efficaces et pratiques pour tomber facilement enceinte.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Inscrivez-vous pour découvrir les 4 erreurs qui vous empêchent de tomber enceinte naturellement (l'erreur 2 va vous surprendre).

Lire aussi :

L'article précédent : Désir de devenir maman : suis-je prête à avoir un bébé ?

L'article suivant : J’ai un désir de grossesse mais pas lui, que faire ?