Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Atelier vidéo gratuit ▶ Tomber enceinte naturellement

Cas souvent rare, mais existant malheureusement, la grossesse extra-utérine (GEU) peut engendrer de nombreuses complications.

Si elle commence comme toute grossesse normale, l’alerte est lancée une fois que la femme enceinte ressent des douleurs.

    Mais comment savoir qu’il s’agit d’une grossesse extra-utérine ?
    Quels sont les symptômes et quand les douleurs apparaissent ?

Grossesse extra-utérine: douleur à partir de quand?

Qu’est-ce que la grossesse extra-utérine ?

La grossesse extra-utérine ou GEU est une forme de grossesse durant laquelle l’œuf fécondé ne nide pas donc ne se fixe pas dans la cavité utérine, mais reste dans la trompe.

La grossesse se passe donc en dehors de l’utérus.

Cela peut être causé par de nombreuses raisons.

Le plus souvent, l’œuf fécondé est trop gros et ne peut se déplacer jusqu’à l’utérus. Il reste alors coincé dans la trompe.

D’autres fois, il est aussi possible que l’ovule ne se trouvait pas dans la trompe lorsqu’il est entré en contact avec le spermatozoïde.

Enfin, il peut aussi être le résultat d’une anomalie de la trompe ou d’une anomalie congénitale.

Quels sont les symptômes d'une grossesse extra-utérine ?

La grossesse extra-utérine se développe comme une grossesse normale pendant la première semaine.

C'est-à-dire que la femme, au début de cette période, ressentira les mêmes symptômes qu’une femme enceinte normale: un retard des règles, des vomissements, des ballonnements.

Mais dans le cas d’une GEU, d'autres symptômes peuvent aussi s’ajouter, tels que des règles inhabituelles, des saignements de couleur marron, donc en gros des pertes vaginales inhabituelles.

En revanche, c’est à partir de la troisième à la sixième semaine de grossesse que les douleurs apparaissent.

Les douleurs commencent dans le bas ventre, le plus souvent dans une des fosses iliaques.

Cependant, elles n’apparaissent pas forcément du même côté de l’embryon.

Des douleurs au niveau des épaules peuvent également se faire ressentir par la femme enceinte.

En outre, une sensation de malaise peut survenir et une pâleur peut être observée chez la femme.

Comment traiter la GEU ?

La grossesse extra-utérine peut être le plus souvent asymptomatique.

Seul, un médecin est en mesure de le confirmer au moyen d’une échographie ou d’un toucher vaginal, mais aussi une prise de sang qui permettra de détecter le taux d'hormone HCG (hormone chorionique gonadotrope ou encore appelée hormone béta-HCG).

Si l’œuf ne se développe plus, le taux de HCG sera faible.

Et cela aboutira malheureusement à un diagnostic de GEU et la prise en charge se fera par un traitement chirurgical ou par un traitement médicamenteux afin de stopper la grossesse.

Si vous souhaitez obtenir des conseils pour tomber enceinte dans les meilleures conditions, n’hésitez pas à consulter l’atelier vidéo. Il s’agit d’une vidéo gratuite qui délivre de nombreuses astuces pour toutes les femmes qui souhaitent procréer plus facilement et dans les bonnes conditions.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Inscrivez-vous pour découvrir les 4 erreurs qui vous empêchent de tomber enceinte naturellement (l'erreur 2 va vous surprendre).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment avoir un bébé quand on est infertile ?

L'article suivant : Comment tomber enceinte rapidement après le retrait du stérilet?